L’ASSEMBLÉE GENERALE DE FNE PARIS

C’EST MERCREDI 13 MAI à 17H

EN VISIOCONFERENCE

Rendez-vous sur contact@fne-paris.fr

Nous vous présenterons le bilan 2019 de FNE Paris, nos projets 2020, nos rêves, nos luttes et nous discuterons ensemble du présent et de l’avenir du Paris que nous voulons

Débat candidats – associations 26 février 19h

A Paris, Réinventer  la démocratie !

Demain ne doit plus être comme hier : Mesdames et messieurs les candidats,

qu’allez-vous faire ?

Les 15 et 22 mars 2020, les Parisiens vont élire les conseils d’arrondissement et le conseil de Paris qui élira à son tour un ou une Maire.

Un nouvel exécutif municipal sera mis en place qui administrera la ville pendant six années déterminantes pour l’avenir de plusieurs générations compte tenu des enjeux écologiques, économiques, énergétiques, sociaux mais aussi de gouvernance coopérative.

 

Toutes les listes en compétition déclinent « citoyenneté », « démocratie », « urgence écologique » et affirment – juré promis – se mettre « au service de leurs concitoyens ». Ils sollicitent les suffrages des électeurs sur la base de leur programme, programme alléchant illustré d’images virtuelles évoquant un Paris tout aussi virtuel.

La pauvreté des débats ou les récentes surenchères à la SimCity sur le déplacement des gares ont pour effet de renforcer notre conviction  : en 2020 et pour tout ce siècle, il s’agit de dessiner un autre modèle de démocratie municipale, un modèle dynamique abandonnant les stéréotypes et les mécanismes convenus depuis des décennies.

La démocratie citoyenne ne se réduit pas à un chapelet consciencieux de concertations superficielles ou de commissions extra-municipales.

Depuis longtemps, les associations travaillent des dossiers parfois complexes, réunissent les citoyens, alertent les élus quelle que soit leur appartenance politique. Sans doute « les choses avancent, mais si lentement et dans d’interminables palabres là où des décisions seraient urgentes à prendre.

Depuis des mois, des années, les associations bénéficient du savoir-faire, de l’expérience de professionnels bénévoles et confirmés dans les secteurs les plus divers qui intéressent la vie de la cité  : mobilité, accessibilité, vie démocratique, urbanisme et architecture, spéculation foncière, densification dangereuse des quartiers, départ des jeunes et des foyers modestes, culture et petite enfance, soucis du grand âge, espaces verts et propreté….

Les associations sont des lanceurs d’alerte responsables et conscients : le mal logement, l’accueil des migrants, les enjeux de la Seine dans la métropole et à Paris,  les abattages injustifiés d’arbres et la  suppression d’espaces verts, l’hyper tourisme et la présence tentaculaire d’Airbnb !

Les 70 000 associations parisiennes qui regroupent plus de 500.000 bénévoles, représentent un vivier exceptionnel d’initiatives, de propositions parfois inédites qui bousculent des pratiques municipales souvent frileuses et procédurières.

Le Paris du XXIe doit relever un défi démocratique. Les changements irréversibles du climat, les nouveaux besoins des habitants, les outils innovants de communication à notre disposition requièrent une méthode de gouvernance de la capitale capable d’associer sur le même pied élus municipaux, associations et citoyens.

Mesdames et messieurs les candidats, comment comptez-vous réinventer la démocratie citoyenne à Paris ?

Les associations ont formulé des propositions concrètes (voir document joint) en matière de gouvernance de la capitale pour la prochaine mandature. Quelles sont les vôtres ?

Les associations vous donnent rendez-vous pour en débattre et répondre à leurs questions.

—————————————————————————————————————————————

REFONDATION DE LA DEMOCRATIE – PROPOSITIONS DES ASSOCIATIONS

 

Dangers pour la démocratie

  • Opacité des processus de décision
  • Centralisation qui empêche prise en compte locale
  • Instrumentalisation via des consultations sans prise en compte des avis
  • Consultations tardives et rapides
  • Rétrécissement des libertés publiques fondamentales
  • Manque d’espace de prise de parole

 

Rénover la démocratie au Conseil de Paris et dans les conseils d’arrondissement

  • Ouvrir le débat avec les associations
  • Organiser l’expression des associations lors des conseils municipaux
  • Rendre accessibles, lisibles et publics les éléments d’information des projets

Mettre la démocratie citoyenne au cœur de la gouvernance de la ville de Paris

  • Accès réel à l’information sur tous les projets en formant aux outils de compréhension
  • Pratiques de travail collectif
  • Mise en place du Conseil Parisien des associations
  • Transparence des décisions budgétaires associatives
  • Travailler les processus de concertation et décisions
  • Contrôle et suivi des décisions

Pour changer de modèle, une coopération des associations et des responsables politiques est indispensable pour co-élaborer des décisions satisfaisantes.

Débat candidats – associations 26 février

Le Paris que nous voulons : Municipales 2020

Demain ne doit plus être comme hier :

Mesdames et messieurs les candidats, qu’allez-vous faire ?

A Paris, Réinventer  la démocratie !

Les 15 et 22 mars 2020, les Parisiens vont élire les conseils d’arrondissement et le conseil de Paris qui élira à son tour un ou une Maire.

Un nouvel exécutif municipal sera mis en place qui administrera la ville pendant six années déterminantes pour l’avenir de plusieurs générations compte tenu des enjeux écologiques, économiques, énergétiques, sociaux mais aussi de gouvernance coopérative.

 

Toutes les listes en compétition déclinent « citoyenneté », « démocratie », « urgence écologique » et affirment – juré promis – se mettre « au service de leurs concitoyens ». Ils sollicitent les suffrages des électeurs sur la base de leur programme, programme alléchant illustré d’images virtuelles évoquant un Paris tout aussi virtuel.

La pauvreté des débats ou les récentes surenchères à la SimCity sur le déplacement des gares ont pour effet de renforcer notre conviction  : en 2020 et pour tout ce siècle, il s’agit de dessiner un autre modèle de démocratie municipale, un modèle dynamique abandonnant les stéréotypes et les mécanismes convenus depuis des décennies.

La démocratie citoyenne ne se réduit pas à un chapelet consciencieux de concertations superficielles ou de commissions extra-municipales.

Depuis longtemps, les associations travaillent des dossiers parfois complexes, réunissent les citoyens, alertent les élus quelle que soit leur appartenance politique. Sans doute « les choses avancent, mais si lentement et dans d’interminables palabres là où des décisions seraient urgentes à prendre.

Depuis des mois, des années, les associations bénéficient du savoir-faire, de l’expérience de professionnels bénévoles et confirmés dans les secteurs les plus divers qui intéressent la vie de la cité  : mobilité, accessibilité, vie démocratique, urbanisme et architecture, spéculation foncière, densification dangereuse des quartiers, départ des jeunes et des foyers modestes, culture et petite enfance, soucis du grand âge, espaces verts et propreté….

Les associations sont des lanceurs d’alerte responsables et conscients : le mal logement, l’accueil des migrants, les enjeux de la Seine dans la métropole et à Paris,  les abattages injustifiés d’arbres et la  suppression d’espaces verts, l’hyper tourisme et la présence tentaculaire d’Airbnb !

Les 70 000 associations parisiennes qui regroupent plus de 500.000 bénévoles, représentent un vivier exceptionnel d’initiatives, de propositions parfois inédites qui bousculent des pratiques municipales souvent frileuses et procédurières.

Le Paris du XXIe doit relever un défi démocratique. Les changements irréversibles du climat, les nouveaux besoins des habitants, les outils innovants de communication à notre disposition requièrent une méthode de gouvernance de la capitale capable d’associer sur le même pied élus municipaux, associations et citoyens.

Mesdames et messieurs les candidats, comment comptez-vous réinventer la démocratie citoyenne à Paris ?

Les associations ont formulé des propositions concrètes (voir document joint) en matière de gouvernance de la capitale pour la prochaine mandature. Quelles sont les vôtres ?

Les associations vous donnent rendez-vous pour en débattre et répondre à leurs questions.

—————————————————————————————————————————————

REFONDATION DE LA DEMOCRATIE – PROPOSITIONS DES ASSOCIATIONS

 

Dangers pour la démocratie

  • Opacité des processus de décision
  • Centralisation qui empêche prise en compte locale
  • Instrumentalisation via des consultations sans prise en compte des avis
  • Consultations tardives et rapides
  • Rétrécissement des libertés publiques fondamentales
  • Manque d’espace de prise de parole

 

Rénover la démocratie au Conseil de Paris et dans les conseils d’arrondissement

  • Ouvrir le débat avec les associations
  • Organiser l’expression des associations lors des conseils municipaux
  • Rendre accessibles, lisibles et publics les éléments d’information des projets

Mettre la démocratie citoyenne au cœur de la gouvernance de la ville de Paris

  • Accès réel à l’information sur tous les projets en formant aux outils de compréhension
  • Pratiques de travail collectif
  • Mise en place du Conseil Parisien des associations
  • Transparence des décisions budgétaires associatives
  • Travailler les processus de concertation et décisions
  • Contrôle et suivi des décisions

Pour changer de modèle, une coopération des associations et des responsables politiques est indispensable pour co-élaborer des décisions satisfaisantes.

Les « déplacements au quotidien » en débat le 10 janvier

La mobilité urbaine s’avère cruciale en cette période de grèves dans les transports publics. Les modes de déplacement alternatifs à la voiture restent primordiaux. De nouveaux modes se développent pour répondre aux besoins de se déplacer dans la ville.

Comment la mobilité a-t-elle été intégrée dans les projets d’aménagements urbains ? Est-ce que la mobilité entre dans la responsabilité sociétale des entreprises ? Transports et environnement, des objectifs conciliables ?

Pour en débattre parmi d’autres questions,

ASA PNE vous invite le vendredi 10 janvier 2020 de 18h30 à 20h30 à un café citoyen d’information et d’échanges sur le thème :

« Déplacements au quotidien :

Qu’en est-il pour les usagers et les livraisons ?  »

Au bar « La Terrasse« , 73 rue Marcadet, Paris 18e  –  Métro Marcadet-Poissonniers

Entrée libre sur inscriptions à deplacementsquotidiens@gmail.com

A retrouver sur : http://asa-pne.over-blog.com/2019/12/les-deplacements-a-paris-en-debat-le-10-janvier.html

Agenda

13.05.20

  • 17h                   Assemblée Générale de FNE Paris en visioconférence : tous les détails sur contact@fne-paris.fr

14.03.20

  • 13h                    Marche Climat annulée pour raisons sanitaires, transformée en télémobilisation ici

04.03.20

  • 19h                    Réunion Pacte Transition

28.02.20

  • 10h                    Réunion de réflexion PLU et urbanisme parisien

26.01.2020

  • 19h                    Débat Associations Candidats : A Paris Réinventer la démocratie

16.01.2020

  • 18h30                Débat Associations Candidats et représentants : Le Paris que nous voulons – Mobilités, Urbanisme et démocratie

13.01.2020

  • 18h30                 Assemblée générale constitutive Retrouvons le Nord de la Gare du Nord Lundi 13 janvier 2020, à 18 :30
    à La « Paillasse », 226 Rue Saint-Denis, 75002 Paris, 2eme cour intérieure, 2eme porte à droite.

10.01.2020

11.12.2019

12.12.2019

16.12.2019

Réunion inter associative le Paris 2020 que nous voulons

Nous vous invitons à notre prochaine réunion inter associative sur le thème de la démocratie locale.

Avec la participation du CAC-collectif des associations citoyennes et de « A nous la démocratie! »
Nous y aborderons les propositions qui s’inscrivent dans notre démarche d’interpellation des candidats aux prochaines élections municipales: conventions citoyennes, referendum d’initiative citoyenne, refonte des commission extra municipales,

 

La réunion aura lieu :
 
mercredi 11 décembre prochain
de 10h à 13h
au local de FNE Ile de france 
2 rue du dessous des berges
Paris 13è
Inscription : contact@fne-paris.fr
Malgré la situation ou justement à cause d’elle, nous comptons sur vous !

Avec le collectif Retrouvons le nord pour la Gare du Nord

Nous lançons une convention citoyenne pour repenser la Gare du Nord comme nous la voulons

RDV le 11 décembre 18h Salle de l’AGECA 177 rue de Charonne 11e

Le 12 décembre 18h30, RDV à l’Atelier urbain de la Goutte d’Or

A la suite de sa contribution « Notes et esquisses en vue d’une étude alternative au projet de requalification du secteur Boris Vian/Polonceau/Goutte d’Or« , l’Atelier urbain de la Goutte d’Or organise sa première réunion publique le jeudi 12 décembre de 18h30 à 21h à la Manufacture, 8 rue Myrha Paris 18e. Cette réunion permettra de présenter les éléments réunis par l’Atelier Urbain et d’engager une réflexion commune sur la vision et les perspectives d’aménagement de la Goutte d’Or. L’idée directrice de l’Atelier est de mobiliser les habitants de la Goutte d’Or pour les aider à coproduire une vision partagée de l’évolution de leur quartier. Pour poursuivre nos échanges au-delà de cette réunion, nous proposerons d’organiser trois ateliers thématiques qui se réuniront en janvier et février 2020.

Le 12 décembre, RDV à l'Atelier urbain de la Goutte d'Or

Tract Rassemblement Anti Tour Triangle 7 dec

Rassemblement Anti tour Triangle

Samedi 7 décembre à 15h

Place de la Porte de Versailles 15e

RÉUNION ENQUÊTE PUBLIQUE GARE DU NORD

Mardi 3 décembre à 20h

Atrium de l’étoile du Nord – cour des taxis – Gare du Nord

Appel de notre Collectif « Retrouvons le Nord pour la gare du Nord » :

OUI à une gare intermodale adaptée aux besoins des usagers et de haute qualité environnementale !

OUI à une gare partie intégrante du quartier et à une gare au quotidien pour les voyageurs du nord de l’ile de France !

OUI à la préservation et à la mise en valeur d’un patrimoine ferroviaire et culturel exceptionnel !

et

NON à la subordination du service public de la gare à une exploitation privée

NON à la sur-densification et aux méga projets urbains !

NON au consumérisme et à la marchandisation généralisée de la ville !

Un Collectif pour une alternative innovante au projet de rénovation de la Gare du Nord s’est constitué le 20 novembre 2019 pour défendre notre bien commun.

Au terme de 5 ans d’études, et d’une consultation de 4 équipes d’investisseurs et d’architectes,  un projet pharaonique de transformation de la Gare du Nord a été choisi en juillet 2018. Motivé par l’augmentation du trafic à l’horizon 2030 (on passerait de 700.000 voyageurs/jours à 900.000), il fait de la nécessaire modernisation de la plus grande gare d’Europe une opération de promotion immobilière et commerciale.

Pour réaliser et financer un tel projet, estimé à 600 millions , une société d’économie mixte « à opération particulière” (SEMOP) a été créée par la SNCF et sa filiale Gare et Connexions ; elle a retenu la proposition de Ceetrus, filiale du groupe Auchan qui détiendra 64 % de son capital. Le permis de construire est déposé le 24 mai 2019.

Il s’agit de construire 50 000 m2 de surfaces supplémentaires dans la gare dont un centre commercial de 20 000 m2, des équipements privés de sports et de loisirs, et des bureaux . La SNCF souhaite livrer la gare rénovée pour les JO de 2024.

Elaboré sans aucune concertation avec les acteurs concernés -usagers, voyageurs, habitants des quartiers, salariés de l’entreprise – le projet a été présenté publiquement en janvier 2019.

Depuis il n’a cessé de susciter craintes, interrogations et oppositions formulées par les parties prenantes, alors que les principales autorités concernées dont la Mairie de Paris semblaient le soutenir.

Quelle a été la seule réponse des porteurs du projet ?  le silence et la poursuite de l’agenda qu’ils s’étaient fixés.

Mais depuis septembre 2019, de nouvelles voix se sont élevées – experts, associations, syndicats de salariés, suivies par la ville de Paris et des élus de banlieue – pour dénoncer :

  • une grave erreur urbaine et patrimoniale,
  • un mépris des salariés et des usagers de tous les transports en commun
  • un programme commercial surdimensionné inacceptable

une complication pour la circulation des voyageurs et de l’accès aux trains

une accélération de la privatisation de l’espace public des gares

une concurrence déloyale avec les commerces du quartier et des villes de banlieue nord

Il est indispensable de participer à l’enquête publique ouverte jusqu’au 8 janvier 2020 et à la réunion d’information organisée par la commission d’enquête le mardi 3 décembre à 20h à l’Atrium de l’étoile du Nord- cour des taxis -Gare du Nord.

Le collectif « Retrouvons le nord pour la gare du Nord » entend constituer une « force de propositions ». Il milite dans un esprit de rassemblement pour faire « autre chose autrement » , il exige que TOUS les acteurs du quotidien de la Gare soient pleinement et ensemble les moteurs d’un nouveau projet pour tous, celui d’une gare métropolitaine du XXIème siècle.

Rejoignez -nous: contact@retrouvonslenord.fr

CA élargi FNE Paris

Nous invitons sur inscription les membres et futurs membres de FNE Paris et associations amies à un Conseil d’administration élargi

ce mercredi 20 novembre prochain 
9h30 -12h
au local de FNE IDF 
En effet, confrontés au contexte d’urgences auxquelles nos associations doivent répondre, nous vous invitons lors de ce prochain CA élargi de FNE Paris, à discuter ensemble et définir les modalités de nos actions communes. Cela pourra être l’occasion pour vous de décider d’adhérer à notre fédération et lui donner le poids dont elle a besoin vis à vis de l’administration, ou bien simplement d’observer et de participer à la construction de notre outil commun qu’est FNE Paris.
Ordre du jour:
-le point sur les luttes en cours( ilot Navarre, Netter Debergue, TEP Menilmontant, Tour Triangle, Bruneseau, Bercy Charenton)
-le point sur nos actions thématiques (santé environnementale, pollution)
-le point sur la démarche inter associative pour les municipales 2020 et calendrier d’actions fin 2019-début 2020
-Information sur le projet Gare du Nord
-campagne de levée de fonds avec Hello Asso pour financer les recours contentieux
-ouverture du site internet aux associations membres pour relai d’information
-projet de rencontre sur le thème de l’agriculture urbaine et la végétalisation en ville
-Autres sujets divers
En espérant le plaisir de vous compter parmi nous le 20,
mais peut-être aussi à la manifestation jeudi 14 novembre avec Alternatiba contre la pollution à17h45 à l’Hôtel de Ville

Le Paris 2020 que nous voulons
Dans la suite de nos précédentes rencontres inter associatives , nous vous invitons à une nouvelle réunion
 
 le Jeudi 7 novembre prochain de 18h à 20h 
au local de FNE Ile de France
 
A l’ordre du jour:
– Point d’actualité sur les trois thématiques :urbanisme/espaces verts, démocratie locale, mobilités.
– Définition d’un calendrier d’actions ( communiqués de presse, réunions publiques, contact avec les candidats, contacts avec les media, événements et mobilisations), articulation avec les initiatives des autres associations et collectifs ( Alternatiba, associations cyclistes etc..)
– Débat sur les sujets »manquants »: logement, solidarité et accueil.. , et modalités de travail à envisager
– Validation du communiqué de presse du groupe « mobilités » à partir du texte issu du travail des associations concernées
– Présentation d’un projet de carte de Paris et de sa métropole identifiant les points noirs du « Paris que nous ne voulons pas »( renvoyant à nos fiches de sites et dossiers thématiques.)
– Construction d’une feuille de route partagée , demandant un positionnement des candidats sur nos sujets , d’ici les élections municipales.
 
Programme chargé, on compte sur vous et votre dynamisme!!
 

Le Paris 2020 que nous voulons
Dans la suite de nos précédentes rencontres inter associatives , nous vous invitons à une nouvelle réunion
 
 le Jeudi 7 novembre prochain de 18h à 20h 
au local de FNE Ile de France
 
A l’ordre du jour:
– Point d’actualité sur les trois thématiques :urbanisme/espaces verts, démocratie locale, mobilités.
– Définition d’un calendrier d’actions ( communiqués de presse, réunions publiques, contact avec les candidats, contacts avec les media, événements et mobilisations), articulation avec les initiatives des autres associations et collectifs ( Alternatiba, associations cyclistes etc..)
– Débat sur les sujets »manquants »: logement, solidarité et accueil.. , et modalités de travail à envisager
– Validation du communiqué de presse du groupe « mobilités » à partir du texte issu du travail des associations concernées
– Présentation d’un projet de carte de Paris et de sa métropole identifiant les points noirs du « Paris que nous ne voulons pas »( renvoyant à nos fiches de sites et dossiers thématiques.)
– Construction d’une feuille de route partagée , demandant un positionnement des candidats sur nos sujets , d’ici les élections municipales.
 
Programme chargé, on compte sur vous et votre dynamisme!!
 

Sauvons les arbres de l’Ilot Navarre

L’association ARBRES labellisera « ilot arboré remarquable » l’ilot Navarre

Samedi 6 novembre à 18h

7 rue de Navarre  Paris 5e

Venez défendre les arbres de Paris

 

 

Participation des associations à l’action publique

12 octobre – le CAC mobilisé à Paris [atelier + conférence/débat]

Pour le samedi 12 octobre, JOURNÉE NATIONALE DE MOBILISATION ASSOCIATIVE, le CAC propose 2 temps à Paris ouverts à toutes et tous :

9h30 – Atelier « Comment rendre efficaces des espaces de dialogues associations/collectivités territoriales ? – exemple de Paris » CAC/FNE 75 – Paris 11

14h30 – conférence inaugurale de L’UNIVERSITÉ DES SAVOIRS ASSOCIATIFS avec JL Laville – Paris 3

Inscription nécessaire ICI événement gratuit

Le Programme en PDF

En détail :

9h30 – Atelier de travail « Comment rendre efficaces des espaces de dialogues associations/collectivités territoriales ? – exemple de Paris » CAC/FNE 75 – Paris 11

« Du point de vue des associations citoyennes, que faut-il mettre en place pour que les espaces de dialogue permanent entre associations et collectivités territoriales fonctionnent de manière satisfaisante ? »

Réflexions ciblées en vue de la mise en place du Conseil Parisien des Associations (CPA) prévu dans le cadre de la charte locale d’engagements réciproques ville/associations.

Lieu : Chez Peuple et Culture – 108 rue St Maur 75011 Paris – batiment C fond de cours – (métros : Parmentier/St Maur/Couronnes) – merci de vous inscrire pour avoir les codes d’accès

Contexte : La signature en juillet 2019 de la charte des engagements réciproques entre la ville de Paris et les associations parisiennes est venue conclure, provisoirement, une première phase de dialogue… En en prévoyant une autre, notamment par la mise en place (prévue dans la charte) du CPA (Conseil Parisien des Associations).

Objectif de l’atelier : Pour l’heure, tout est à définir concernant les règles de fonctionnement de ce CPA et c’est une chance ! Ainsi, avant ses premières réunions à l’automne 2019, il semble intéressant de proposer aux associations qui le souhaitent un temps de travail, entre elles, permettant de préparer les échanges futurs avec la mairie de Paris en ayant déjà porté une réflexion collective sur le fonctionnement à venir du CPA.

  • quelles sont les conditions de réussite d’un dialogue constructif dans une telle instance ?
  • quelles seraient les écueils à éviter ?
  • comment créer les conditions d’une véritable prise en compte de la parole, des savoirs, des expériences associatifs (et que signifie donc « véritable » prise en compte?)
  • sur quelles expériences s’appuyer pour construire des points de vigilance efficaces évitant des dérives possibles (dérives qui sont à identifier)
  • sur quelles expériences s’appuyer pour, à contrario, tenter de mettre en place des pratiques intéressantes permettant « d’approfondir l’exercice démocratique » ?

Déroulement de l’atelier

  • Co-animation : Christine Nedelec [présidente de France Nature Environnement 75 – FNE 75] et J-Baptiste Jobard [coordinateur du Collectif des Associations Citoyennes – CAC]
  • Intervenant : Julien Talpin [Chargé de recherches en science politique au CNRS (Centre d’Études et de Recherches Administratives Politiques et Sociales)], viendra questionner les participants et ouvrir des pistes de réflexion à la lumière de sa connaissance d’autres expériences de « co-construction ».

14h30 – conférence inaugurale de L’UNIVERSITÉ DES SAVOIRS ASSOCIATIFS avec JL Laville – Paris 3

Rencontre avec J-Louis Laville autour de son livre Réinventer l’association (contre la société du mépris) aux éditions Desclée de Brouwer

Lieu : le CNAM (Conservatoire national des arts et métier) – 75003 Paris – Amphithéâtre Gaston Planté (voir l’accès N°35 par le 2 rue de Condé ICI)

Contexte : Première séance de l’Université des savoirs associatifs qui proposera des rencontres régulières (tous les 2 mois) autour de l‘actualité bibliographique d’ouvrages traitant de l’évolution du monde associatif. Le format proposé systématiquement est une rencontre d’environ 2 heures avec 3 temps distincts : présentation du livre par l’auteur + échanges avec 3 discutant.e.s du secteur associatif+ échanges avec la salle.

Déroulement de l’atelier :

Discutants pressentis : Emmanuelle Bonnet-Oulaldj (FSGT – Fédération Sportive et Gymnique du Travail), Romain Ladent (Boîte sans projet et CLAC 80 – Collectif des Asso citoyennes de la Somme), et une personne du secteur culturel associatif

  • 14h30 ouverture accueil public

  • 15h début de la séance –17h15 fin de la séance

– introduction et contextualisation (5 min)
– présentation par Jean-Louis Laville du propos** qu’il développe dans son livre (20 à 30 min)
– 1er temps d’échange avec les 3 discutants (responsables associatifs exposant la manière dont ce propos fait écho à leurs propres pratiques et réflexions) (10 min chacun – 30 min pour la séquence)
– 2ème temps d’échange avec la salle (de 45 min à 1h15 max)

Suivront : séance de signature et proposition les semaines suivantes d’un session d’arpentage (lecture collective de l’œuvre)

**[Le phénomène associatif, malgré un indéniable renouveau, reste sous-estimé. Certains critiquent la précarité du travail en son sein. D’autres prétendent le moderniser sur le modèle de l’entreprise. Quant aux gouvernements, ils le rabattent trop souvent sur sa fonction réparatrice. Pourtant, il inclut une dimension transformatrice qui renvoie à un principe démocratique fondamental : l’associationnisme. Tout en analysant les indéniables ambiguïtés de ce mouvement, le livre montre l’existence d’un regain de l’associationnisme. Si nous en tenons compte, nous pouvons voir différemment les crises actuelles et inventer d’autres actions pour les surmonter.]

LE 12 OCTOBRE 2019, JOURNÉE NATIONALE DE MOBILISATION

PAS DE SOCIÉTÉ SOLIDAIRE SANS ASSOCIATIONS CITOYENNES

LE 12 OCTOBRE 2019, MOBILISONS NOUS !

Version PDF ICI

« Nous, acteurs et actrices associatifs de l’Économie Sociale et Solidaire et de l’Éducation Populaire, engagés dans les mouvements citoyens, portons un modèle de société dans lequel la solidarité, le bien commun et l’intérêt général priment sur le tout-marchand et la concurrence. »

C’est par ces mots que s’ouvre l’appel lancé par le CAC au printemps 2019. Les Associations Citoyennes représentent une force, une dynamique, une capacité d’innovation inouïe. Leurs actions portent en elles-mêmes une aspiration à changer de société !

 

Réunion de la concertation Paris Rive Gauche mercredi 2 octobre 2019 18h Maison des projets 11 Quai Panhard et Levassor

Audience TEP Ménilmontant jeudi 3 octobre 2019 14h30 68 rue F. Miron

Marche NON a EUROPA CITY 4 et 5 octobre 2019

FNE Paris soutient le Collectif pour le Triangle de Gonesse à l’occasion de sa marche de Gonesse à Matignon qui se déroulera ce vendredi 4 et samedi 5 octobre.

Le groupe Auchan, associé à l’investisseur chinois Wanda, a reçu le soutien de l’Etat pour construire sur les terres agricoles de Gonesse un gigantesque centre commercial, baptisé EuropaCity : 500 boutiques de luxe, 2700 chambres d’hôtel, un centre aquatique, une piste de ski artificielle et la création d’une superficie de bureaux égale à la moitié de celle de la Défense.
Le projet aurait pour conséquence d’artificialiser 300 hectares de terres fertiles, un véritable désastre pour les besoins en alimentation, la gestion de l’eau, la consommation énergétique et la biodiversité.

Pour couronner le tout, le gouvernement a décidé d’offrir à Auchan une gare du Grand Paris (la gare « Triangle de Gonesse »), pour la desserte exclusive de ce projet, entièrement d’initiative privée. Alors que le Plan local d’urbanisme de Gonesse a été annulé et que la contestation s’amplifie contre ce projet destructeur du climat et de la biodiversité, la Société du Grand Paris persiste à annoncer le début du chantier de la gare pour le mois de Novembre 2019. C’est donc une tentative de passage en force, qui vise à rendre inéluctable l’urbanisation des terres de Gonesse.

Il est encore temps d’empêcher ce projet aberrant : les 4 et 5 octobre, soyons nombreu.x.ses à exiger de l’État l’abandon d’Europa City et de sa gare et l’ouverture d’une concertation sur l’avenir des dernières terres agricoles à proximité de Paris.

Un projet alternatif existe : le projet CARMA (Coopération pour une ambition rurale et métropolitaine d’avenir), ambitieux programme territorial de transition écologique qui prévoit le maintien de la vocation agricole du Triangle de Gonesse et la création d’emplois dans les filières d’avenir de l’agriculture durable, de l’alimentation, de l’éco-construction, de la rénovation thermique, et de la mobilité durable.

PROGRAMME DE LA MARCHE
Vendredi 4 octobre
9h30 Départ du Triangle de Gonesse, chemin de la justice
10h Mairie de Gonesse
12h30-15h Pique-nique Parc Georges-Valbon entrée Waldeck-Rochet, La Courneuve
16h Rue de la Maladrerie à Aubervilliers – angle rue Charles Tillon / rue Danielle Casanova
18h Arrivée à La Cité Fertile 14 rue Édouard Vaillant 93 Pantin : Banquet citoyen – Prises de
parole – Concert

Samedi 5 octobre
10h Départ de la Cité Fertile
11h Place Stalingrad (19e), point de ralliement de la marche
12h Place de la République
12h30 Arrivée à Bastille ; pique-nique
14 Départ de la manifestation vers Hôtel de Matignon (7e)

Plus d’information sur la page Facebook de l’événement : https://www.facebook.com/events/419858071991155/

Mobilisation Défendre l’ilot Navarre le 5 octobre à 11h

L’association Sauvons les arbres de l’ilot Navarre aux côtés de FNE Paris invite les Parisiens à défendre leurs arbres et leurs espaces verts en cœurs d’ilots ce samedi 5 octobre à 11h face au 7 rue de Navarre devant l’entrée principale des Arènes de Lutèce.

« L’urgence climatique est telle aujourd’hui qu’elle nous propose de refuser les permis de construire spéculatifs qui menacent ces espaces de santé, de fraîcheur et de respiration. » rappelle Hubert Reeves.  La ville de Paris est responsable de la santé de ses habitants et se doit d’interdire la bétonisation des ilots de fraîcheur parisiens publics ou privés, contrairement à ce qu’elle pratique aujourd’hui conformément au PLU qu’elle a elle-même modifié. Les discours sur les forêts urbaines ne seront pas suffisants !

Au 7 rue de Navarre, un jardin arboré permet à une dizaine d’immeubles haussmanniens et 250 résidents de respirer, de voir le jour et le soleil, sa disparition est imminente, le PC est autorisé et des forages ont déjà été pratiqués. Le remplacement de ce jardin et de ces arbres par un bâtiment élevé supprimera cet ilot de fraîcheur indispensable en ces temps de réchauffement climatique. Ce projet portera des atteintes irréversibles à l’environnement et détériorera la santé des habitants.

Ce  cas est symptomatique de ce que la ville de Paris autorise actuellement : la disparition quasi-totale des espaces verts privés en cœur d’ilots, remplacés par des « forêts urbaines » sur toitures paysagées. Les répercussions sur la santé des habitants du dérèglement climatique combiné à la disparition des ilots de fraîcheur existants risquent d’être dangereusement problématiques.

Les Parisiens sont donc contraints à descendre dans la rue pour faire valoir leur droit à un Paris vivable et respirable : il est urgent que la nature et la santé l’emportent sur la spéculation foncière.

Pétition : https://www.change.org/p/sauvons-les-arbres-de-l-%C3%AElot-navarre

 

FNE PARIS à la semaine de santé environnementale du 23 au 29 septembre 2019

  • Table ronde « Alimentation, santé, environnement »avec Célia Blauel et Muriel Martin-Dupray et Christine Nedelec FNE Paris mairie du 14ème à 19H00 le 24 septembre
  • Projection- débat, proposée par FNE IDF, FNE Paris et SOS Paris, du film produit par FNE IDF Mares à palabres le 25 de 18h à 20h30 aux Arènes de Lutèce, Maison des Associations du 5 et 6 e arrondissements, 4 rue des Arènes
  • FNE Paris organise une Table Ronde sur « Pollution de l’air et santé environnementale, les conséquences sur la santé de la densité urbaine et de la circulation automobile en ville;  constats et solutions »
     

     

    Jeudi 26 septembre à 18h30 
    à la Mairie du 2 ème arrondissement
    8 rue de la Banque Paris 2ème
    avec la participation de:
    Elsa Martayan, Observatoire mondial des villes pour la qualité de l’air,
    Albert Levy,  urbaniste chercheur CNRS, membre du RES (réseau Environnement Santé)
    Gilles Dixsaut, pneumologue, président du comité Ile de France contre les maladies respiratoires/Fondation du souffle.

FNE PARIS à la semaine de santé environnementale du 23 au 29 septembre 2019

  • Table ronde « Alimentation, santé, environnement »avec Célia Blauel et Muriel Martin-Dupray et Christine Nedelec FNE Paris mairie du 14ème à 19H00 le 24 septembre
  • Projection- débat, proposée par FNE IDF, FNE Paris et SOS Paris, du film produit par FNE IDF Mares à palabres le 25 de 18h à 20h30 aux Arènes de Lutèce, Maison des Associations du 5 et 6 e arrondissements, 4 rue des Arènes
  • FNE Paris organise une Table Ronde sur « Pollution de l’air et santé environnementale, les conséquences sur la santé de la densité urbaine et de la circulation automobile en ville;  constats et solutions »
     

     

    Jeudi 26 septembre à 18h30 
    à la Mairie du 2 ème arrondissement
    8 rue de la Banque Paris 2ème
    avec la participation de:
    Elsa Martayan, Observatoire mondial des villes pour la qualité de l’air,
    Albert Levy,  urbaniste chercheur CNRS, membre du RES (réseau Environnement Santé)
    Gilles Dixsaut, pneumologue, président du comité Ile de France contre les maladies respiratoires/Fondation du souffle.

Le Paris 2020 que nous voulons

Rencontres inter-associatives avec FNE Paris et construction d’une feuille de route à l’attention des candidats

  • 17.09 17h         Réunion du groupe de travail FNE IDF Métropole du Grand Paris sur inscription
  • 27.09 17h30    Réunion Inter associative à FNE IDF ouverte à tous sur inscription à contact@fne-paris.fr 
  • 12.10 9h           Réunion publique Inter associative au CAC 108 rue Saint Maur 11e Coconstruction des décisions publiques et démocratie

    Dynamique Le Paris 2020 que nous voulons : rencontres inter-associatives et construction d’une feuille de route à l’attention des candidats

Agenda FNE PARIS et amis

  • 17.09 17h         Réunion du groupe de travail FNE IDF Métropole du Grand Paris sur inscription
  • 18.09 11h         Présentation du Contre projet Baron Leroy pour Bercy Charenton

  • 20 et 21.09       Mobilisation pour une rentrée climatique et sociale

  • 22.09 16h30    RDV Netter-Debergue 70 avenue Netter 12e

  • 24.09 19h         Alimentation Santé Environnement table ronde avec FNE Paris mairie du 14e

  • 25.09 9h30      Réunion Bureau FNE Paris

  • 25.09 18h         Projection du film FNE IDF Mares à palabres 4 rue des Arènes 5e

  • 26.09 18h30    Table ronde FNE Paris Qualité de l’Air et Pollution Mairie du 2e

  • 27.09 17h30     Réunion Inter associative Le Paris 2020 que nous voulons,

    construction de la feuille de route destinée aux candidats et organisation de l’agenda de rencontres publiques

    ouverte à tous au siège de FNE Paris

  • 12.10 9h  Réunion publique inter associative Le Paris que nous voulons : Co-Construction des décisions publiques et démocratie Mairie du 2e

Le Paris 2020 que nous voulons : rencontres inter-associatives et construction d’une feuille de route à l’attention des candidats

17.09 17h         Réunion du groupe de travail FNE IDF Métropole du Grand Paris sur inscription

27.09 17h30    Réunion Inter associative construction de la feuille de route et de l’agenda des réunions publiques à FNE IDF ouverte à tous sur inscription à contact@fne-paris.fr

12.10 9h           Réunion publique Inter associative Coconstruction des décisions publiques et démocratie, Mairie du 2e

A venir en octobre Table ronde « Agriculture urbaine » le 5 ou 19 octobre matin mairie du 14e