Au 77 avenue Netter à Paris 12ème ,un espace de pleine terre, anciennement terrain de sport appartenant à la RATP et jusqu’en 2007 classé comme réserve d’espace vert inconstructible a fait l’objet, avec le changement de PLU en 2016 d’un  accord entre  la Ville de Paris et la  RATP  pour un projet de construction  sur 2500m2 de 5 bâtiments de R+6 à R+8( 93 logements et une crèche de 99 berceaux)  La petite  parcelle restante, elle aussi  de 2500M2 qui s’insinuera et serpentera   entre les immeubles sera réservée à » l’agrandissement « du petit jardin existant qui jouxte ce terrain.

Le permis de construire a été accordé en 2017 sans aucune concertation avec les riverains. En février 2019, 35 arbres cinquantenaires ont été  abattus, 34 peupliers noirs et un cèdre de l’Himalaya.

Voilà ce qu’il reste  aujourd’hui sur cette friche …

Les peupliers noirs qui tentaient de repousser et étaient déjà un peu hauts viennent d’être déracinés à nouveau par des ouvriers avec pelleteuses qui effectuent des sondages avant travaux sans prendre de précaution aux abords des murs d’enceintes et des pignons . Le  chantier s’installe depuis lundi 12 février petit à petit!

Les riverains ont créée une Association de défense de quartier Association Netter-Debergue et sont mobilisés contre ce projet de bétonisation à outrance depuis 2016 .

Il faut préciser que ce projet en coeur d’îlot, sur un espace de pleine terre jamais construit, va impacter tous les immeubles en périphérie qui pour la plupart sont sans fondations car ce sont des immeubles faubouriens de la fin du 19ème siècle. Le jardin actuel au lieu d’être  agrandi paraîtra rétréci car encerclé dans du béton!

D’autres arbres sont encore amenés à disparaitre.

Ce projet est obsolète surtout dans ce contexte actuel de pandémie et de changement climatique!

Laissons les parisiens respirer, ne coupons plus les arbres.

Martine Das

Présidente de l’association Netter-Debergue